Web
Now Reading
Banque en ligne : l’accès via un réseau public vous expose à un risque de piratage !
1

Banque en ligne : l’accès via un réseau public vous expose à un risque de piratage !

by Dmajority18 février 2021
Le WiFi gratuit permet de faire facilement un tas de choses, comme faire des achats en ligne, terminer un travail d'étude ou téléphoner à sa famille vivant à l'étranger. Mais ce n'est pas parce qu'il rend beaucoup de choses plus pratiques qu'il n'y a aucun risque. En fait, lorsqu'il s'agit de vos informations personnelles, de vos mots de passe et de vos coordonnées bancaires, nous n'avons pas du tout confiance.

Les risques de piratages que vous courez :

Les opérations bancaires par des réseaux Wi-Fi public non sécurisés vous rendent vulnérables aux piratages. L’un des problèmes les plus sérieux lorsqu’il s’agit d’effectuer des opérations bancaires est le protocole de cryptage utilisé par l’appareil Wi-Fi que vous utilisez pour vous connecter à l’internet.

Collectes de données :

Ils ont l’opportunité de se placer entre vous et le point de connexion, un aspect qui représente la plus grande menace en matière de sécurité wifi gratuite. Ainsi, au lieu de transmettre directement avec le point d’accès, vous envoyez vos informations aux pirates, qui, ensuite, les collectent. Pendant ce temps, les pirates peuvent accéder à chacune des données et informations que vous envoyez sur Internet : réseaux sociaux, e-mails importants, données de carte bancaire… Une fois que les pirates disposent de ces renseignements, ils peuvent accéder à vos systèmes en votre nom.

Diffusion de programme malveillant :

Les hackers informatiques ont également la possibilité d’user une connexion wifi non sécurisée pour propager des programmes malveillants. Si vous acceptez le partage de fichiers sur un réseau, le pirate peut commodément installer des logiciels infectés sur votre ordinateur. Certains pirates compétents sont même arrivés à pirater le point de connexion lui-même, parvenant ainsi à défaire une fenêtre contextuelle durant le processus de connexion pour proposer une mise à niveau d’un logiciel populaire. Lorsque l’utilisateur clique sur la fenêtre, un logiciel malveillant est installé.

Il n’est pas réaliste d’éviter complètement le Wi-Fi. Il n’est sans doute même pas pratique d’économiser des sessions bancaires que pour quand vous êtes à la maison ou sur une connexion câblée.

Les précautions à prendre pour vous protéger :

La plupart des pirates aiment la facilité donc ils s’attaquent à des proies faciles. Il faut juste prendre quelques précautions pour conserver vos informations en toute sécurité.

Utilisation des données mobiles 3G ou 4G plutôt que Wifi

Si vous n’êtes pas chez vous, l’usage le plus sécurisé est d’utiliser votre connexion 3G ou 4G avec votre appareil. Il s’agit du réseau attaché à votre abonnement téléphonique. Cette connexion est donc privée. En fait, cette connexion n’a pas de souci même si aucun système n’est certain. Mais il faut quand même vérifier avant de vous connecter à votre compte, inspectez bien que vous soyez en 3G ou 4G et non sur un Wifi public auquel votre téléphone aurait pu se connecter. Seule gêne de cette utilisation est que la connexion 3G ou 4G n’est pas disponible partout où vous allez, dès qu’il n’y a pas de réseau mobile, il n’y a pas de connexion.

Utilisation des VPN

Une connexion VPN ou réseau privé virtuel est une protection indispensable durant votre séance de connexion sur un lieu public, vous accédez à votre réseau d’entreprise via une connexion non sécurisée. Si vous ne savez pas encore quelle solution VPN choisir, je vous propose de découvrir par vous-même une liste qui couvre les meilleurs VPN au monde. Même si un pirate réussit à s’installer en plein milieu de votre connexion, les données qui s’y trouvent seront solidement cryptées. Étant donné que la plupart des pirates préfèrent les proies faciles, ils ne se gêneront pas pour des informations à voler qui nécessitent un processus de déchiffrement fatigant.

Désactivation des partages

Quand vous vous connectez à Internet dans un lieu public, il est rarement plausible que vous souhaitiez partager quelque chose. Dans ce cas, vous pouvez désactiver l’option de partage dans les préférences système ou le Panneau de configuration, en fonction de votre système d’exploitation, ou laisser Windows la désactiver pour vous en choisissant l’option « Public » la première fois que vous vous connectez à un nouveau réseau non sécurisé.

Pour conclure, il est toujours mieux de ne pas se connecter avec les réseaux publics. Cela peut réduire le risque de piratage de votre ordinateur ou votre appareil (téléphone, tablette…). Mais vu que des fois c’est plutôt impossible, il est préférable de se protéger et de faire bien attention à tout ce qu’on fait. Limiter les connexions au réseaux publics est nécessaire surtout si vos données bancaires, vos mots de passe s’y trouvent, … donc si vous ne l’utilisez pas, éteignez tout de suite votre connectivité via Wi-Fi.

About The Author
Dmajority
1 Comments
  • Ze
    19 février 2021 at 17 h 42 min

    Le chiffrement des connexions https et la vérification strictes des navigateurs empêche quand même grandement une exploitation du man in the middle.

Leave a Response