Web
Now Reading
Alien : le nouveau malware Android qui inquiète les experts en sécurité
0

Alien : le nouveau malware Android qui inquiète les experts en sécurité

by Dmajority27 septembre 2020
Mauvaise nouvelle pour tous les utilisateurs qui utilisent des smartphones ou des tablettes Android ! Un nouveau logiciel malveillant nommé "Alien" est en train de faire des ravages et inquiète les experts en sécurité. Voici tout ce que vous devez savoir.

En ce moment même circule un dangereux logiciel malveillant appelé “Alien” qui met sérieusement en danger la sécurité de nos appareils et surtout de nos données personnelles. Les chercheurs de ThreatFabric ont découvert un nouveau cheval de Troie qui affecte les appareils Android et capable de subtiliser les identifiants et les codes secrets des utilisateurs sur plus de 226 applications mobiles.

Ce qui est encore plus dangereux, c’est que ce logiciel malveillant a été diffusé sous forme de service payant (Malware as a service) : en pratique, ils sont accessibles à tous ceux qui s’abonnent au service.

Que peut faire Alien ?

Une fois que vous entrez dans l’appareil, Alien peut faire beaucoup de choses. Il peut afficher de faux écrans de connexion de manière à inciter les utilisateurs à rentrer leurs mots de passe que les mots de passe et de les voler. Il est aussi capable de lire et d’envoyer des messages sans être détecté,
il peut voler les codes 2FA (Two-Factor Authentication) générés par les applications d’authentification et peut enregistrer la géolocalisation.

Après avoir infecté l’appareil, le malware vise surtout à voler les mots de passe de plus de 226 applications mobiles, dont des applications bancaires comme Bank of America Mobile Banking et Capital One Mobile, des applications sociales comme Snapchat et Telegram.

Alien dispose de plusieurs fonctionnalités de logiciels malveillants Android couramment utilisées, notamment la capacité de lancer des attaques par superposition, de vérifier et de voler des SMS et de collecter des listes de contacts, ainsi que l’enregistrement de frappe, le suivi de la localisation et d’autres fonctionnalités. Il promeut également des techniques plus avancées, notamment un renifleur de notifications qui permet d’accéder à toutes les nouvelles mises à jour des appareils infectés. Il comprend les codes 2FA afin de contourner les mesures de sécurité des applications.

D’où vient le Malware Alien ?

Selon les chercheurs, le malware est un fork de la variante initiale de Cerberus à laquelle il emprunte des parties du code source. Heureusement, l’histoire de Cerberus semble être terminée : une équipe de chercheurs de Google aurait trouvé un moyen de neutraliser le malware, en le détectant et en l’éliminant des appareils infectés, mais malheureusement les découvertes faites pour Cerberus semblent ne donner aucun résultat pour Alien bien que le code source soit en partie le même.

Aujourd’hui, il n’existe pas encore de moyens efficaces de se défendre contre ce malware qui met gravement en danger la sécurité des utilisateurs d’Android. Alien s’est répandu dans de nombreux pays comme la France, l’Espagne, l’Allemagne, les États-Unis, l’Italie et d’autres encore.

Que faire pour se défendre ?

Pour l’instant, rien de concret permet d’endiguer l’infection d’un appareil. Le meilleur moyen de s’en prémunir est de rester prudent en surfant sur internet votre smartphone, d’éviter d’ouvrir des sites et des liens suspects et évitez de cliquer sur des bannières publicitaires, des notifications et autres.

De plus, comme les logiciels malveillants se propagent également par l’installation d’applications, de jeux et de programmes, il est recommandé de ne pas installer de fichiers APK sans passer par Google Play Store. Aussi, il est primordial de télécharger des applications, des jeux et des programmes ayant fait l’objet de nombreuses critiques positives, déjà connues et reconnues.

En effet, malgré les contrôles de Google, il peut toujours arriver que des hackers parviennent à publier des applications malveillantes sur le Play Store  qui peut être téléchargé par beaucoup d’utilisateurs avant d’être bloqué.

About The Author
Dmajority

Leave a Response